LES FEUX DE L'AMOUR ET DU HASARD


Au Grand Point Virgule
Du 10 janvier au 28 juin 2020

Entre les Monty Python, les Nuls et les Robins des bois, découvrez la parodie déjantée du moment !

Rien ne va plus au ranch de Bob Flanagan, où les maîtres se font passer pour des valets et les valets pour les maîtres !
En effet, Victoria et Brandon sont promis l'un à l'autre, mais tous deux ont décidé de se travestir pour s'espionner, et mieux se connaître. Bob Flanagan et son fils Bob Flanagan Junior, seuls avertis de cette supercherie, les laisseront-ils faire ?

Suspense !

La Comédie Presque Française propose une parodie du "Jeu de l'Amour et du Hasard" de Marivaux: toute la saveur du texte de Marivaux dans une version soap à l'américaine... !

Ainsi ce n'est plus Silvia, Dorante, Arlequin ou Lisette mais Victoria et Brandon, Dick et Kimberley, qui vont incarner ce classique du théâtre français, faisant basculer le marivaudage dans une comédie ébouriffante et moderne.
du mercredi au dimanche à 19h30 / durée 1h20

APRÈS LA FIN


AU THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE - SALLE LA GALERIE

DU 2 MARS 2020 AU 14 MARS 2020 

Mise en scène par Maxime Contrepois, Texte : Dennis Kelly

Lendemain d’attaque nucléaire. Tout a été enseveli, réduit en cendres. Louise se réveille dans l’abri antiatomique que Mark, un collègue, a au fond de son jardin. Elle est sans souvenir de la catastrophe, il l’a transportée jusque-là inconsciente. Au moment de la déflagration ils étaient en pleine dispute dans un bar. Sous terre, les rapports vont se tendre. Fragilisés par le contexte extérieur, la suspicion s’insinue, la peur agît comme un révélateur et fait s’effriter les masques. Avec la faim qui s’invite tombent les derniers filtres et s’engage alors une lutte de pouvoir féroce où les deux personnages tentent tour à tour de trouver comment résister à leur instinct de survie pour continuer à êtres humains.
 
Maxime Contrepois reprend avec ce texte de Dennis Kelly le fil d’un questionnement : Comment la façon dont circule la violence entre les êtres les révèle à eux-mêmes et aux autres ? Que révèlent de nos humanités les comportements que nous avons, les métamorphoses que nous opérons, dans des situations extrêmes ? Par le biais d’un théâtre photographique et sensuel, le jeune metteur en scène poursuit ici une tentative de radiographie de ces mues qui redéfinissent notre identité et interrogent notre humanité.
Lundi, mardi et vendredi : 20h
Jeudi et samedi : 19h
Durée : 1h30

LES SORCIÈRES DE SALEM


AU THÉÂTRE DE LA VILLE - Espace Cardin

DU 10 MARS 2020 AU 04 AVRIL 2020

Mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota

La peste de la rumeur, des « post-vérités » – ici l’invasion de sorcières – ravage une ville qui bascule dans une pulsion puritaine, avec l’appui d’une cour de justice. On dénonce, on pend. On croit sur parole une femme animée par un souci de vengeance. On prône la lutte du Bien contre le Mal. C’était en 1692 dans le Massachusetts, une page sombre de l’histoire coloniale des États-Unis, c’était dans les années 1950 au temps du maccarthisme dont Arthur Miller fut l’une des victimes. Parce que l’histoire peut toujours se répéter, parce que l’intolérance, l’aveuglement sont à nos portes, Emmanuel Demarcy-Mota – tout comme il le fit pour Rhinocéros de Ionesco et L’État de siège de Camus – remet à la lumière, avec sa troupe et sur une grande scène,cette farouche pièce américaine dont Raymond Rouleau fit un film et un spectacle, avec Yves Montand et Simone Signoret. La création française eut lieu au Théâtre Sarah Bernhardt, en 1955. La mémoire a du bon.

Durée : 1h50.

REVENIR


AU CINÉMA À PARTIR DU 29 JANVIER 2020

C’est la ferme où Thomas est né. C’est sa famille. Son frère, qui ne reviendra plus, sa mère, qui est en train de l’imiter, et son père, avec qui rien n’a jamais été possible. Il retrouve tout ce que qu’il a fui il y a 12 ans. Mais aujourd’hui il y a Alex, son neveu de six ans, et Mona, sa mère incandescente.

LA DARONNE


AU CINÉMA À PARTIR DU 25 MARS 2020

Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups. Lors d'une enquête, elle découvre que l'un des trafiquants n'est autre que le fils de l'infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d'un immense trafic ; cette nouvelle venue dans le milieu du deal est surnommée par ses collègues policiers "La Daronne".

FORTE


AU CINÉMA À PARTIR DU 18 MARS 2020

L’important, c’est d’être soi-même. Mais pour Nour, 20 kilos en trop et un bonnet en guise de coupe de cheveux, c’est compliqué ! Elle ne semble être une option pour aucun mec… Bien déterminée à enfin séduire, elle a trouvé la solution imparable : la Pole Dance. Avec l’aide d’une prof un peu particulière et de ses deux meilleurs amis tout aussi paumés qu’elle, Nour va surtout essayer d'apprendre à s’accepter. 

DIVORCE CLUB


AU CINÉMA À PARTIR DU 25 MARS 2020

Après 5 ans de mariage, Ben est toujours aussi éperdument amoureux. Jusqu’au jour où il découvre en public que sa femme le trompe : humilié et plaqué dans la foulée ! Abattu et lâché par ses proches, Ben peine à remonter la pente jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Patrick, un ancien ami lui aussi divorcé qui lui propose d’emménager chez lui. Patrick, au contraire de Ben, entend bien profiter de son célibat retrouvé et de tous les plaisirs auxquels il avait renoncé durant son mariage. Bientôt rejoints par d’autres divorcés, les fêtards quarantenaires ébauchent les premières règles du " Divorce Club "…

MISS


AU CINÉMA À PARTIR DU 11 MARS 2020

Alex, petit garçon gracieux de 9 ans qui navigue joyeusement entre les genres, a un rêve : être un jour élu Miss France. 15 ans plus tard, Alex a perdu ses parents et sa confiance en lui et stagne dans une vie monotone. Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de cœur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…

LE LION


AU CINÉMÀ PARTIR DU 29 JANVIER 2020 

Pour l’aider à retrouver sa fiancée disparue, Romain, médecin en hôpital psychiatrique n’a d’autre choix que de faire évader l’un de ses patients Léo Milan, qui prétend être un agent secret…
Mais Romain n’est pas tout à fait sûr d’avoir fait le bon choix, Léo dit « le Lion » est-il vraiment un agent secret ou simplement un gros mytho ?

DUCOBU 3


AU CINÉMA À PARTIR DU 5 FÉVRIER 2020

Nouvelle rentrée des classes pour l'élève Ducobu, Léonie Gratin et l'instituteur Latouche. Mais cette année, un rival de taille pour Ducobu débarque à l’école : " TGV ", le roi de la triche 2.0. Alors que la situation financière de Saint-Potache devient désastreuse, les deux cancres vont devoir unir leurs créativités pour remporter un concours de chant et sauver leur école.

ELIE SEMOUN ET SES MONSTRES


EN TOURNÉE

Co-écrit avec Nans Delgado et Muriel Robin / Mise en scène : Fred Hazan 


Après une tournée triomphale de 200 dates pour son spectacle À Partager, Elie Semoun est de retour avec Elie Semoun et ses Monstres, son septième spectacle en solo !
Faire connaître Wagner et la danse des canards au public, danser une valse avec l’urne de sa mère, vous faire découvrir un Tinder pour racistes, confier des enfants à un djihadiste repenti, retrouver Xavier l’handicapé enfin heureux, sortir du coma au bout de trente ans, tenter de reconquérir sa femme après quinze ans d’infidélité…. Ce ne sont que quelques thèmes du nouveau spectacle d’Elie Semoun qui va chercher des sujets toujours plus originaux, plus profonds, plus spectaculaires et surtout plus humains.
Les monstres : c’est lui, c’est nous !
Au fond, la vie est un cirque, une comédie, une tragédie à l’intérieur de laquelle on s’agite.
Il répond à sa manière et avec son regard si particulier à la question : peut-on rire de tout ?

NUANCES


AU THÉÂTRE DU POINT-VIRGULE

DU 13 MARS 2020 AU 14 MARS 2020 

Un texte, ciselé au couteau, des impros fulgurantes, un stand-up qui sort des sentiers battus.
Félix déclenche les éclats de rires dès son entrée sur scène.

Après avoir écumé les scènes, de Hong-kong, Shanghai, Londres, et la France entière, Félix Dhjan débarque au Point Virgule pour 2 dates exceptionnelles avec son nouveau spectacle "Nuances". 

Durée : 70 minutes : Théâtre / One Man Show

UNE FEMME LIBRE D'ESPRIT


AU THÉÂTRE STUDIO D'ALFORTVILLE

DU 24 FÉVRIER 2020 AU 29 FÉVRIER 2020 

Mise en scène par Maksym TETERUK

Adaptation du roman « L’inassouvissement » de S.I. Witkiewicz

« L’inassouvissement » est un roman qui a été créé à la fin des années 20. C’est l’histoire d’une catastrophe privée qui fonctionne selon Witkacy en se servant du même mécanisme que les catastrophes dans le monde, les guerres, les révolutions, les meurtres. Cette mécanique, que nous pouvons appeler une passion destructrice, est provoquée par la faim métaphysique. C’est l’histoire de la rencontre entre un adolescent, qui découvre le monde de l’érotisme et de l’envie, avec une belle femme « démoniaque » qu’on appelle souvent une femme fatale. Celle-ci a la prémonition claire de son déclin inéluctable et de l’humiliation qui en découle. L’érotisme, la sexualité et la tentation étaient toujours ses armes vis-à-vis du monde, monde qui s’approche vers la catastrophe. Sa jeunesse a été consacrée à la chasse du plaisir, à la recherche des substituts de l’amour. Avec le pressentiment de la chute de l’outil premier qu’est son corps, elle désire ressentir le dernier amour de sa vie. 

NOUS, L'EUROPE, BANQUETS DES PEUPLES


DU 23 JANVIER AU 24 JANVIER 
THEATRE DU PASSAGE - NEUCHATEL 

Mise en scène : Roland AUZET

Quelle Europe désirons-nous ? Et que désirons-nous être au sein de l'Europe ? Une Europe qui puisse donner une place à tous ? Une Europe qui n'impose plus le poids de décisions qui nous échappent ? En réponse à ce questionnement, Laurent Gaudé offre un poème puissant. Un regard d'ailleurs plutôt qu'une réponse. À travers une orchestration au plateau, le compositeur et metteur en scène Roland Auzet propose de faire se rencontrer des acteurs de nationalités différentes aux côtés d'un choeur de personnes de tous les âges : un Nous. Un Nous, l'Europe. Le poème s'incarne, devient visages et paroles. Il se fait entendre et nous emporte dans son flux. Le drame y côtoie l'espoir ; le chant se mêle à une scansion de désirs et d'images, l'ensemble redessine la possibilité d'une histoire collective. Nous, l'Europe, banquet des peuples, spectacle polyphonique, fait du public une assemblée de poètes-citoyens, acteurs d'un changement. Une mosaïque de langues pour une Europe plurielle, où l'art fortifie le politique, avec le voeu que celui-ci considère l'existence de chacun.

LA PAIX DANS LE MONDE


Théâtre

AU THEATRE A LA MANUFACTURE DES ABBESSES 
DU 27 JANVIER AU 26 FEVRIER 2020
Mise en scène par Diastème

Avec : Frédéric ANDRAU et la participation d'Emma DE CAUNES

L'histoire d'un très très grand amour, singulier, effrayant, comique et bouleversant.
Cinq ans avaient passés.

Puis dix, puis quinze.
Simon n'a pas revu Lucie.
Il vit en Suisse, à quelques kilomètres de la maison de Charlie Chaplin.
Simon se prépare.
Au jour où Simon et Lucie serons enfin réunis.
Il doit être prêt. Tout doit être prêt.
Le monde n'oubliera jamais ce jour.

UN WEEK-END TRANQUILLE


Théâtre

UN WEEK-END TRANQUILLE AU THÉATRE DE LA GRANDE COMÉDIE

Mise en scène Alil VARDAR

Avec : Capucine Anav, Alil Vardar, Alexandra Vandernoot, Jérôme Lenotre

Jules et Caroline sont mariés, Jules à 45 ans, Caroline en a 26 ils vivent le parfait amour. Sauf que Jules a une maîtresse .... elle s'appelle Genevieve et elle a 57 ans ! Pas certain que le week-end soit très tranquille...

 

Les agents
Contacter l'agence
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Waats
CC.Communication, création de sites web et édition de logiciels en lignes
© 2009 - CC Communication